Denis EMORINE

Écrivain, aux multiples facettes, fasciné par l’Europe de l’Est. Pour lui l’écriture est un moyen de s’opposer à la fuite du temps. Il revient sans cesse sur le thème du double et de l’identité fugace.


Peinture de Lionel Caro

… Ils s’étaient abattus sur le sol.
Tous deux chuchotaient l’infini.
A le toucher.
Bleu, rouge ocre… Voilage du temps.
Frémissements de l’eau, du feu et du sable
sur leurs corps.
Le silence emplissait leurs paumes.
Bientôt, la nuit recouvrirait leur terre.
Il sentit sa main qui esquissait des signes au creux de la sienne.
Tous deux oublièrent la palpitation des ombres.

Denis EMORINE

Peinture de Lionel Caro

Retourner à la page précédente